Lutte des mots, « Pausa en Barcelona… y grasa ».

Charly Découvrez le groupe

Rédigé par : leader percussif du Groupe
le 19/2/15
Categorie : Mais sinon... tu fais quoi dans la vie ?,Préparation de disque

 

playaHola !

Je vous écris ces quelques mots tout droit de Barcelone. Pour tout vous dire, j’avais besoin de quitter Paris et de faire un break dans l’écriture du prochain disque…

Après une première chanson composée sans accroc début 2015, l’écriture de la deuxième chanson a été pour moi un passage difficile à surmonter.

dessinemoiuncharlie

« Dessine-moi un Charlie » au 104.

Tout d’abord, j’ai été paralysé par les attentats de Janvier. Mon besoin d’écrire sur ce qu’il s’était passé a pris le dessus et je me suis perdu à vouloir mélanger ce besoin avec ma chanson en cours. Je suis resté pendant des semaines sur un seul et unique couplet, hanté par les retouches à apporter, pour obtenir les mots justes et l’image adéquate correspondant à ce que je ressentais. Je me suis couché et levé avec la première phrase du couplet 1. J’ai eu des insomnies avec cette même première phrase qui tournait en boucle dans ma tête pendant des heures…

L’écriture est pour moi un jeu d’aller-retour perpétuel entre la spontanéité et le travail du détail, deux choses antagonistes et complémentaires. Mon ambition a toujours été de trouver ce juste dosage. Mais parfois, l’obsession prend le dessus et c’est la lutte des mots… Je repense souvent à cette phrase d’Yslaire, dessinateur et scénariste de cette sublime bande dessinée Sambre: « La frontière entre la névrose et le perfectionnisme est fine… »

supplice

Street Art à Barcelone

Après trois semaines de blocage, j’ai eu le réflexe de contrebalancer mon obsession de ce couplet par une écriture spontanée, automatique. Gratter le papier en me forçant à ne pas penser en métrique, en nombre de pieds, en vocabulaire, sans logique, juste pour jeter des idées. Et cela m’a remis sur les rails. En faisant abstraction des détails, j’ai compris que le thème de la chanson était ailleurs, qu’il fallait que je lâche et reparte sur autre chose…  Aujourd’hui, cette chanson respire de nouveau; il ne me reste plus qu’un dernier couplet à finaliser mais j’en suis revenu épuisé.

Une coupure m’était nécessaire et ça tombait bien car j’avais prévu de partir 5 jours à Barcelone il y a quelques mois !  Cette ville est magnifique ! La Casa Batlló, El barrio gotico, La plaça real, Barceloneta, La Salagrada Familia, Els Encants Vells

batllo

La Casa Batlló

puces

Les puces « Encants Vells »

salagrada

La Sagrada Familia

Par contre, , j’en suis à mon deuxième jour et je me pose une question…

tarta

Torta Aceite Jamon y Queso…

tapas

Tapas al Xampanyet…

tapas2

Tapas al Txapela

 

churros

Chocolate con churros a La Granja Pallaresa…

photo(1)

PEUT-ON MOURIR DU GRAS EN 48H ?!!

Bises (grasses) à tous ! 😉

CHARLY