La Quête du son… [Part 1] ou comment ne pas perdre « les pédales »

Charly Découvrez le groupe

Rédigé par : leader percussif du Groupe
le 24/11/14
Categorie : Guitare Bazar,Mais sinon... tu fais quoi dans la vie ?,Non classé

fab1La quête du son… Chercher, comparer, tester. En ce moment j’ai l’impression d’être un mercenaire de la pédale d’effet.

Pour mes précédents disques, j’écrivais mes chansons guitare-voix, rien que des mots et des notes, dans la pure tradition Folk. Ce n’est qu’une fois les chansons écrites que je réfléchissais à la réalisation du disque, aux traitements de son et à comment je les défendrai sur scène.

Aujourd’hui, je ressens le besoin d’avoir mon son final en tête avant de composer, qu’il guide l’écriture des nouvelles chansons. Gertrude, Mr Cigar Box et moi explorons d’autres horizons avec notre Folk Percussif. Le fond restera le même, avec toujours ce fil conducteur minimaliste et brut mais nous sommes aller chercher quelques épices pour relever le tout !

La première évolution sera amenée avec la pédale Ditto Looper de chez TC Electronic. Cette nouvelle acquisition me permettra d’enregistrer en direct une partie de guitare, par exemple une rythmique, et de la faire tourner en boucle afin de pouvoir jouer autre chose par dessus. Je possédais un looper il y a une dizaine d’années mais je n’avais pas été convaincu de la qualité du son et Gertrude avait peur d’être esclave de la machine. Aujourd’hui, Gertrude a pris suffisamment de galon pour utiliser un looper d’une manière plus fine qu’avant. Et puis faut dire que les progrès niveau son et ergonomie de ce type de pédales ont été énorme ces dernières années !

Mon ancienne pédale Looper: Le BOOMERANG… Je l’ai lancé, il n’est jamais revenu.

La 2ème évolution a été plus longue à mettre en place. Je cherchais une pédale de saturation qui puisse sonner avec Gertrude. En général, ce type d’effet est une catastrophe avec une acoustique. J’ai donc passé près de deux mois à faire des recherches, à tester, chiner, écouter, acheter et revendre, en discuter avec des amis musiciens (spéciales dédicaces à Kronem, Laurent H, Sémi de Muzicosphère, Kevin de guitariste.com, Daniel des Mediators LeNiglo, Pierre de La Chaine Guitare, Fabrice M…). Sept pédales me sont passées entre les mains (ou plutôt sous le pied !) pour arriver à la conclusion suivante: la pédale idéale alliant mes exigences de format et de son n’existe pas encore. Il me faudra partir sur un modèle existant – La mythique Big Muff PI (version Basse/Nano) de chez Electro-Harmonix – pour la modifier moi-même ! C’est une pédale de distorsion de type FUZZ  qui a l’avantage de pouvoir passé d’un son très légèrement saturé (un peu comme un overdrive) jusqu’à un son Fuzz très distordu synthétique ! J’en parlerai plus en profondeur d’ici quelques jours dans un nouvel article avec notamment un tutoriel pour la modification !

fab7

Pour couronner le tout, j’ai dû incorporer ces deux nouvelles pédales dans mon pedalboard, cette boîte en bois que je trimballe à tous mes concerts. Il me restait peu de place. Perceuse, scie sauteuse, serre-joints sont devenus les instruments que je jouais le plus ces derniers temps ! Gertrude me fait encore un peu la tête de l’avoir autant délaissée…

pedalboard

Allez, je vous laisse d’ailleurs, je m’en vais m’excuser pour la 10ème fois en la joue-jouetant ! Quant à nous, je vous donne rendez-vous d’ici quelques jours pour le prochain article de blog: La Quête du son [Part 2] avec cette fameuse pédale de saturation…

CHARLY



  1. C’est passionnant de te lire !