Concert en appartement du 24/11, Zappa lovers et mosaïque.

Charly Découvrez le groupe

Rédigé par : leader percussif du Groupe
le 28/11/13
Categorie : Concerts,Mais sinon... tu fais quoi dans la vie ?

hakaoDimanche 15h, après un squattage de matériel et une longue discussion avec Monsieur… (voir photo sur la gauche): « Dis, papa, tu m’emmènes au concert ? Dis, tu m’emmènes au concert ? Dis, tu m’emmènes au concert ? Allez, s’il te plaît, Miaooouuuuuu ?!! (Hakao)
_ Non. Je t’ai déjà dis que c’était pas possible. » (Moi)

… je file direction rue St Maur dans le 11ème arrondissement de Paris pour donner un concert en appartement chez Marie. Marie m’avait découvert grâce son ami de chez France Musique qui lui avait transféré un de mes liens internet.

Etant elle-même artiste (créatrice de tableaux en mosaïques), elle avait apprécié ma démarche et souhaitait participer à l’aventure en organisant un concert chez elle.

15h45 je me retrouve donc dans son appartement pour effectuer mes réglages sonores. Pendant que je m’installe, elle descend dans le bar du coin où elle a  donné rendez-vous à une partie de ses invités.

concert en appartement balance Marie M

17H, mon hôte revient accompagnée de ses amis; le salon se remplit petit à petit. Je fais la connaissance des deux Marcs et Raphaël, de ses voisins Suzanne, Carmen et Nicolas, de ses amis rencontrés grâce à leur passion commune pour Franck Zappa: Henri le passionné de musique, Jacques et Martine, d’ Albert et son chapeau,  etc…

18h30 le concert commence. La chanson Mamie Jeannine reçoit un superbe accueil. Comme à mon habitude, je joue le mashp-up Killing In The Requiem  (mélange de 2 chansons existantes) sans donner les titres des chansons pour les faire deviner au public. Marie décide spontanément de faire gagner une de ses oeuvres à celui qui trouvera les réponses ! Et C’est Nicolas qui remporte ce super tableau: un portrait de Franck Zappa !

zappa

Concert en appartement Marie MIl est 20h, le concert est fini et nous discutons de Gertrude, de Mr Cigar Box mais aussi de sujets divers. Nicolas me dit qu’en écoutant mes chansons, il a tout de suite trouver des similitudes avec l’écriture de Noir Désir, notamment avec la chanson Marlène. Super compliment vu que Cantat est pour moi un des meilleurs auteurs français (abstraction faite de la polémique L’Homme vs L’Artiste…). Comme souvent, Keziah Jones  a aussi été cité. Marc a trouvé que dans toutes mes chansons, il y avait un élément commun: le sentiment de la colère… Je n’avais jamais fait attention à ça. Peut-être que c’est un élément déclencheur. Sans être un chanteur « engagé », peut-être que c’est ce qui me motive à écrire, une manière d’exorciser les choses qui me révoltent, de transformer le Mal en Beau… A méditer.

Puis nous avons échangé avec Jacques, Martine et Carmen sur le climat de la haine de l’autre extrêmement présent de nos jours, climat totalement à l’opposée de Marie qui me raconte qu’un jour elle a vu un jeune traîner dans son immeuble toute la journée. Il venait de Belgique et voulait faire une surprise à son amie qui n’arrivait pas et ne répondait pas à ses appels. Le soir, il était en larmes, il était bien trop tard pour qu’il prenne un train de retour et n’avait pas de sous pour aller à l’hôtel. Marie qui devait passer la nuit chez son ami de l’époque a décidé de donner ses clefs à cet inconnu pour qu’il passe la nuit dans son appartement ! Le belge a envoyé une énorme boîte de chocolats à Marie pour la remercier quelques jours plus tard. Belle histoire !

21h je remballe mon matériel et quitte mon hôte et tous ses invités. Et oui, Hakao m’attend, déjà qu’il n’a pas pu assister au concert, il ne faudrait pas que je le prive aussi de croquettes…

CHARLY