Préparatifs de l’évènement Melting Folk: matériel, démarches journalistes, mes réflexions.

Charly Découvrez le groupe

Rédigé par : leader percussif du Groupe
le 18/9/13
Categorie : Mais sinon... tu fais quoi dans la vie ?,Préparation de disque

parler-au-murPlus que 10 jours avant le samedi Melting Folk.

Les allées-venus se poursuivent pour Gertrude, Mr Cigar Box et moi entre le matériel à récupérer et à tester, les commandes à valider, l’agencement de la salle. Il me reste encore la présentation du soir que je n’ai toujours pas fini d’écrire car je devais lancer en priorité les démarches auprès des journalistes & blogueurs.

Quand je dis « lancer » les démarches, c’est entamer des recherches sur les personnes dont je respecte le travail et qui seraient susceptibles d’être intéressées par le mien, trouver un moyen de les contacter, les démarcher personnellement, puis relancer… puis re-relancer.

Bien évidemment, tous ne répondent pas.
Le fossé d’exposition entres les artistes signés et les indépendants n’est pas qu’une question de budget, d’équipe,de production qualitative, ni de talent.  Depuis la naissance de mon projet Charly et sa Drôle de Dame, j’ai pu constater que ce fossé est et restera pour un bon bout de temps, tant que les mentalités ne changeront pas, en grande partie dû au mur hermétique que les médias instaurent (inconsciemment ou non) quand leur interlocuteur ne vient pas d’un label connu, d’une agence RP, quand le courrier ne vient pas d’un attaché de presse ou d’un collègue. Dure loi qui se vérifie dans tous les domaines de notre société: la structure prime sur l’humain.

Notre réaction en tant que musiciens indés n’est pas de baisser les bras ni de crier « tous des pourris ! » mais d’essayer sans relâche d’abattre ce mur à travers non pas du harcèlement ni du spam mais avec ce que l’on fait de mieux: la création, les idées. C’est ce que je tente de faire ces derniers jours (j’en parlerai en détail une fois les démarches terminées) mais c’est épuisant.

Parler à un mur n’est pas anodin. Mais parfois, les quelques fissures laissent passer le son de notre voix. Certains médias qui ne m’avaient alors jamais répondu jusqu’à présent se sont manifestés. Puis, au moment où j’avais une baisse de régime dans ces démarches fastidieuses, j’ai reçu une réponse de J.S, manager d’un grand artiste que je respecte (l’artiste et le manager) qui m’a reboosté pour les jours à venir:

« Super démarche, super cette vidéo et super l’état d’esprit !Le 28 ça va être chaud
as tu contacté XXX ? vas y de ma part ! »

J’espère que les autres suivront ! Il ne me reste plus que quelques jours pour les convaincre…

CHARLY

 



  1. aller courage les fissures si on les colmate pas devienne des brèches.

    ps: si ta besoin d’effet spéciaux pour tes clips contacte moi.

  2. Merci Moaaa pour ton message. Ok, je note pour les FX !