Presse, blogueur: L’argent ne fait pas le bonheur, il fait des articles…

Charly Découvrez le groupe

Rédigé par : leader percussif du Groupe
le 08/11/12
Categorie : Paroles de pros

Musicien en Do It Yourself, je suis régulièrement amené à démarcher presses et blogs pour leur soumettre mon projet musical. Certains aiment et en font des papiers, d’autres n’adhèrent pas,  et comme vous vous en doutez, la plupart n’y répondent pas… Jusqu’ici, tout est normal. Plus ou moins.

Pour ce disque Vol2:IF et son 1er clip Nature urbaine, voilà une des réponses que j’ai reçue.

« Bon, on peut sans doute travailler ensemble. D’abord me faire parvenir ce disque : [adresse postale]
Je vous joins aussi un pdf vous expliquant la possibilité de souscrire à ce site qu’est XXX. Bon, la souscription n’est pas obligatoire *
, elle m’est cependant nécessaire pour vivre et donc faire vivre ce site. Si on peut avoir un papier sans ça (mais y’a beaucoup de demandes et la pile de disques en attente est devenue vertigineuse), reste que 100% des souscripteurs ont eu ce qu’ils attendaient.
Vous lisez, si vous voulez on en discute. »
(* 75 € par an…)

Voilà la réponse que j’ai commencé à rédiger

« Bon, on peut sans doute travailler ensemble. D’abord me faire parvenir votre article. Je vous joins un pdf vous expliquant la possibilité d’acheter mon CD, l’achat du CD n’est pas obligatoire mais il m’est cependant nécessaires pour vivre… et donc faire fonctionner mon projet musical. Si on peut avoir un papier sans mon CD (mais y’a beaucoup de demande et la pile de blogs est devenue vertigineuse), reste que 100 % des gens qui ont acheté mon CD on pu écrire un article. »

… et puis… je ne l’ai pas envoyée… parce que je sais que c’est un ancien d’un magazine papier, un vrai passionné, qui essaye de vivre de son blog et que rentrer en conflit n’était pas constructif. Nous n’avons juste pas la même vision de ce qu’est un article de presse ni de la valeur de ce dernier pour des musiciens indés. Je suppose que de nombreux musiciens ont accepté ce chantage. Si je veux une pub, j’achète un encart… Bref, à bon entendeur !

Normalement, cet article devait se terminer ici
mais…

il se trouve que quelques jours après cet échange, j’ai reçu une réponse d’un autre blog

« Bonjour. Bien reçu votre mail, j’aime votre initiative et je serais partante pour relayer l’information sur mon site. Quelles sont vos conditions ? Seriez vous intéressé par une mise en avant sur la Home Page ?

– Bonsoir, merci pour votre réponse. Ravi que le projet vous plaise ! oui, une mise en avant sur la Home Page et peut-être quelques mots pour l’accompagner seraient parfaits. 🙂

– Réactif ! Il faut compter 30 euros pour 1 mois d’exposition sur la HP de XXX. Dans ce cas, l’article rédigé sur le site est offert.  »

Euh… un article offert si je paye 30 euros ?! merci, c’est trop d’honneur surtout venant d’un site humaniste  culturel né « pour pallier un besoin d’échanges, de belles rencontres et de toutes les choses qui nous enrichissent ». Tant pis, je me passerai de leurs 103 abonnés sur  facebook et 50 sur Twitter… D’habitude, je ne me fie pas à ces chiffres. Pour preuve, j’ai contacté ce site avec peu d’abonnés car leur contenu était intéressant. Mais quand on use de ce genre de pratique contre biffetons, il faut peut-être s’assurer d’avoir le poids pour…

J’ai bien entendu refusé l’offre:
« Bonsoir, je crois que nous nous sommes mal compris. Il n’est pas dans mes habitudes de payer pour figurer dans des publications. Si mon projet vous intéresse réellement, je serais ravi de faire l’objet de quelques lignes spontanées. Dans le cas contraire, je vous souhaite bonne continuation. Charly »

Et puis le lendemain dans ma boîte mail…

« bonjour. pardon pour le mal entendu en effet, je commence tout juste a avoir des propositions pour mon site via cette adresse mail. J’ai fait un amalgame autant pour moi. Pour vos prochains projets, contactez moi sur cette adresse : xxx@gmail.com pour éviter tout malentendu. Cordialement »

Hmm… malentendu ou non, sans les 30 euros, aucun article n’a été rédigé sur notre « initiative » tant aimée… Je vous laisse juges.

Les gens sont fous, les blogueurs débloquent.
L’argent ne fait pas le bonheur, non, il fait des articles…


CHARLY






  1. T’es juste tombé sur des blogs de merde !!

    je ne connais PERSONNE qui fait ça même dans les gros blogs…

  2. Moi, j’ai un petit blog sans prétention que j’espère pas trop bidon.
    Je ne fais pas beaucoup de pub, en général je ne contacte pas les gens, et évite de faire l’hypocrite sur les blogs des autres pour avoir plus de visites.
    Je fais juste quelque chose que j’aime ou je parle de créations, des créateurs et de mes coups de coeur spon-ta-né-ment!!! Cependant, je vais etre franche: oui, un jour j’aimerais que mon travail (car un blog au quotidien c’est du taf!)soit reconnu et en vivre un petit peu. Mais je n’oublie pas pourquoi je fais ça, et je ne l’oublierai jamais…peut etre à mon détriment, on verra.
    En attendant, j’adore ce que tu fais, j’adore ta démarche, ton univers, et ton clip c’est juste un régal.
    Alors ce n’est peut etre pas grand chose mais moi je prépare un billet sur toi =)

  3. Hello Charliestine,

    ah mais je ne vois aucun inconvénient à ce qu’un blog vive de ce qu’il fait, à travers des pubs, des billets sponsorisés (mentionnés), partenariats, etc… mais les sous-entendus de type « si tu payes, je te fais un article (et je ne le mentionne pas) » ne me paraissent pas être une bonne démarche ni pour l’artiste, ni pour l’intégrité du bogueur ni pour le lecteur…

    Merci pour ton message, ça fait plaisir. Je viens de voir ton site. Il est BEAU ! Cool pour le billet, impatient de lire ! 🙂

  4. Et je suis d’accord avec toi…je me suis peut etre mal exprimée.
    Malheureusement l’ appat du gain facile -qui est une réalité dans la blogospère, meme si cela ne concerne qu’une minorité- a quelque peu entaché le coté indépendant et spontanné du blog.
    Tout le monde veut sa part de gateau. Le blog se nourrit d’abonnements, de partenariats, de concours à gogo etc…il s’engraisse comme une oie. A mon sens c’est un peu excessif, et c’est dommage.
    Heureusement, subsistent quelques irréductibles =)