Astrazz au 146

Charly Découvrez le groupe

Rédigé par : leader percussif du Groupe
le 08/2/11
Categorie : Concerts

Petit article pour vous faire part de ma découverte musicale il y a quelques jours lors des mystérieuses soirées du 146. Soirées dont je vous avais déjà dévoilé l’existence ici.  Ce soir là, c’est le duo Astrazz qui s’est prêté au jeu du concert en appartement.

« Ils étaient jeunes, ils étaient beaux, ils avaient le swing dans la peau » dixit Josette…

Leur formation sur scène ? => Une guitare, deux voix et un cajon…  joué aux balais ! (Cajon: percussion en bois originaire du Pérou, principalement utilisée dans le Flamenco) . Des bonnes rythmiques  swing, mais pas clichées. Pas de N-ième tentative de mimétisme de standards de l’époque. Pas de place pour les faux sourires figés et claquements de doigts crispés…  Non non, ici, du vrai bon swing,  le tout sur des  reprises pop, folk et hip hop.  Grosse touche personnelle du côté guitare, François a une dose de rock dans son jeu swing et faut avouer que ça fonctionne plutôt bien !

François. (Crédits: Baxxx)

Gertrude aurait a-do-ré ! Pas comme  mon autre crétin de batteur cardiaque Mr Cigar Box quand je lui ai parlé d’Edward et de son Cajon…
« Quoi ?!!!  Tu me parles en bien d’une boîte en bois qui fait des percus ?! A moi ?!!! Tu me provoques là ?! Et bah tu sais quoi, je relève le défi !!!! Vivement le prochain concert que je te montre  de quel bois je me chauffe ! »

MR CIGAR BOX

… Ce vieux lambri est parano… Bref…

Retour sur la planète Astrazz et regardez  donc à quoi ressemble le cajon en question joué aux balais par l’énergique Edward.

Edward. (Crédits: Baxxx)

Comme d’habitude, je vous ai mijoté une petite vidéo filmée par mon modeste téléphone.  Le morceau est une reprise de « You really got style ».  Pour l’histoire, cette « cover » leur ont permis de jouer au Bataclan en première partie de Gush suite à un concours vidéo qu’ils ont remporté. On comprend pourquoi !

Enjoy ! Et encore un grand merci aux organisateurs de choc et de charme T&L du 146 ! Et bonne route à Astrazz !

CHARLY