J’ai testé Bandcamp suite à une fausse bonne annonce…

Charly Découvrez le groupe

Rédigé par : leader percussif du Groupe
le 14/4/10
Categorie : Mais sinon... tu fais quoi dans la vie ?,Music & Marketing

Non, Bandcamp n’est pas un site de camping douteux recommandé par le journal gratuit du café du coin  mais simplement un outil de plus parmi la jungle des services digitaux destinés aux musiciens indépendants. Ca fait un moment que j’en entends parler mais j’avoue que jusqu’à présent, je n’en n’ai jamais vu l’intérêt…

Pour faire simple, Bandcamp est un site qui permet de mettre en ligne sa musique et de la vendre (CD physique et téléchargement).

« Mais quel avantage de passer par un site externe en anglais,  alors que tout peut-être disponible sur notre propre site en français ? Gertrude
– Euh… Je sais pas poulette… Attends, y’ a match. Mr Cigar Box »

Puis un jour, lors d’une promenade ensoleillée sur Twitter, je vois un lien avec « Youpi, vous pouvez maintenant intégrer Bandcamp directement sur votre site web !». Bingo, je décide donc avec mes deux acolytes de tester  ce fameux site encensé jusqu’à présent par tout le monde… sauf par nous.

LE BILAN

Les plus :
– le download des chansons offre le choix aux acheteurs entre plusieurs formats dont des MP3 en haute qualité (320 Kps).
– Leur lecteur est simple, efficace, customisable et exportable.
– Possibilité de générer des codes promos afin d’offrir des cadeaux à un public privilégié et ciblé. Exemple:  10% de réduction pour tous les roux de plus de 1m76.
– Le groupe fixe son tarif ou peut carrément laisser l’internaute choisir lui-même son prix. (Attention groupe, si tu as un public radin, évite ou impose un prix minimum. Chaque cas est différent. Par exemple, pour nous,  le prix minimum n’est pas nécessaire car notre public est riche, beau, généreux, intelligent et aime les compliments. C’est pour cela que depuis aujourd’hui, il achète en masse CD et téléchargement au prix qu’il désire sur cette fameuse page prévue à cet effet).
– Bandcamp ne prend aucune marge sur les ventes tant que le groupe ne vend pas des milles et des cents. Seul Paypal prend une commission. Normal. L’argent va donc directement à l’artiste sans être retranché d’une quelconque part destinée au distributeur, agrégateur ou autres (contrairement à Itunes, Fnacmusic, Virginmega…).
– Possibilité également de proposer du merchandising (T-shirt,  poil arraché lors d’une nuit de pleine lune, médiator, etc…).
– Tous les points cités ci-dessus sont extrêmement simple à gérer. D’ailleurs, tous ces points simples à gérer sur Bandcamp sont par la même occasion complexes à mettre en place sur un site web.

Les moins :

– Bandcamp n’est qu’en English.
– Arnaque de l’annonce qui a attiré mon oeil: Bandcamp ne s’intègre pas réellement à un site Web. Il permet seulement de placer l’en-tête de son site web sur sa page bandcamp, page dont on peut changer l’url. Un tour de passe passe en quelque sorte. Le hic c’est que Bandcamp a des dimensions restrictives pour les en-têtes (975 px en largeur et 180 px max en hauteur) donc impossible de faire cette pseudo  intégration si l’en-tête de son site ne rentre pas dans ces dimensions… Fausse bonne annonce donc…

Conclusion : les deux points négatifs que pointait Gertrude  avant que l’on teste bandcamp sont bel et bien confirmés… MAIS la fameuse  fausse bonne annonce m’a encouragé à découvrir les points positifs… qui aujourd’hui font pencher la balance du côté de… Bandcamp. Si à l’avenir Bandcamp s’élargit en proposant plusieurs traductions et permet une réelle intégration sur un site Web, alors là… comme dirait mon voisin Jacques: Aïe aïe, Ouïe, aïe aïe !

Non, franchement, je sais, j’insiste mais c’est pas beau ça ?!

CHARLY





  1. en fait bandcamp s’intègre bien comme ici:

    http://www.brifo.info/albums/previous/

    va sur ta playlist:
    >share
    >other
    >modifie ton player comme tu veux
    >copy/paste dans ta page

    @+

  2. Salut Lo,

    Oui le player s’intègre bien évidemment. D’ailleurs, tu me rappelles que je ne parle pas de leur lecteur customisable et exportable dans mes points poisitifs. Je rectifie ça…

    Mais la page principale de Bandcamp (page où il y a toutes les infos, les titres, les ventes), elle, ne s’intègre pas. La nouveauté annoncée par Bandcamp « Integrating Bandcamp into Your Existing Site » permet dorénavant d’intégrer un Header avec la barre de menu de ton site web (image map) pour faire croire que bandcamp est une page « discographie » de ton site.
    Très bonne nouvelle mais malheureusement il y a des limites de dimensions…

    Je t’invite à regarder ce lien (en anglais):
    http://blog.bandcamp.com/2010/03/23/integrating-bandcamp-into-your-existing-site-spoiler-alert-image-maps/

    😉

  3. Hello, je constate que presque 5 ans plus tard tu utilises toujours bandcamp. Es-tu satisfait des évolutions de ces dernières années ?
    Pour ma part j’en suis un fervent défenseur depuis la même époque environ.

  4. Hello Laurent,

    Je l’utilise toujours mais je t’avoue que je ne suis plus trop les évolutions. Je m’en sers vraiment comme « boutique », moins sur tout ce qui est « réseau social ».